URBEE : DU MIEL LOCAL EN VILLE !

URBEE : DU MIEL LOCAL EN VILLE !

Aujourd’hui j’ai rencontré Sébastien de Urbee – La Miellerie Urbaine, un apiculteur militant qui a décidé de relocaliser sa production de miel au plus prés de nous autres consommateurs, en plaçant ses ruches en ville sur le toit des immeubles des collectivités.

 

UNE PETITE ENTREPRISE AU BIZZ-NESS ETHIQUE !

 

Pour Sébastien, Environnement et Ville ont toujours fait bon ménage ! Ancien directeur de l’APIEU (Atelier Permanent d’Initiation à l’Environnement Urbain), ses missions principales étaient l’éducation à l’environnement urbain et au développement durable. En 2014, il décide de quitter son poste pour se lancer dans le métier d’apiculteur, relocaliser la production de miel en milieu urbain et faire découvrir le monde de la ruche, qui a sur de nombreux points beaucoup à nous apprendre !

Urbee c’est donc un producteur et vendeur de miel (et autres produits de la ruche), qui a décidé de travailler avec les collectivités locales, à qui il propose gratuitement de placer et gérer des ruchiers (de dix ruches minimum) sur les toits de leurs bâtiments, en échange de la signature de contrats de prestations de sensibilisation dans les écoles de la ville. Une première période test concluante s’est faites sur 2015 en collaboration avec la mairie de Villeneuve-lès-Maguelone, et d’autres mairies sont en cours de démarchage. Et le projet intéresse aussi des entreprises, mais Sébastien prend bien garde de sélectionner ces clients pour éviter le « miel-washing » en vogue actuellement. Pas question de se servir du miel comme simple outil de marketing vert, c’est le bien-être de ses abeilles et la qualité du produit qui priment !

 

Urbee la miellerie urbaine sur les toits de la maiire de Villeneuve les Maguelone

 

PAS JUSTE DU MIEL URBAIN …

 

Si vous demandez à Sébastien si son miel urbain est meilleur qu’un miel de campagne il commencera par vous dire qu’il ne fait pas de miel urbain mais du miel local !

L’objectif de Urbee n’est pas de produire du miel comme on en fait sur les toits de Paris vendu 150 euros le kg à des japonais … le but est de produire un miel accessible et de relocaliser la production au plus prés des lieux de consommation, dans des espaces où la concurrence est faible et où l’emploi de pesticides est limité (et même interdit d’ici 2017). Les friches urbaines et autres fleurs de bas-côté des communes labelisées « Terre Saine » sont des terrains de chasse privilégiés pour les abeilles d’Urbee qui s’éclatent bien plus à butiner des fleurs sauvages et variées que leurs consoeurs de Provence qui n’auront que de la lavande à se mettre sous la trompe !!

La ville offre donc effectivement des opportunités pour nos abeilles, qui y trouvent souvent, dans un rayon de trois km autour de leur ruche, un environnement plus sain et varié que dans certaines campagnes, où la monoculture amène souvent l’apiculteur à pratiquer la transhumance. Ces déplacements qui favorisent le stress et les maladies, sont d’ailleurs en partie dûs au fait que les consommateurs sont en demande de tel ou tel miel, celui de lavande étant considéré comme le meilleur et donc celui qui subit la plus forte concurrence. Pourtant, les miels qui viennent d’une essence unique ne sont pas forcément les meilleurs, comme nous le fait remarquer Sébastien : ils sont issus de cultures souvent traitées (la lavande en particulier) et les abeilles qui les butinent n’ont pas eues une alimentation variée contrairement à celles qui butinent des fleurs sauvages, etc …

Selon lui le miel toutes fleurs de petit producteur local (à ne pas confondre avec le miel toutes fleurs industriel) est le meilleur qui existe. En effet, il provient d’abeilles qui ont butiné des fleurs spontanées et sauvages donc exemptes de traitements chimiques, d’essences diverses et variées (et oui les abeilles aussi se portent mieux avec une alimentation équilibrée !), et locales : ingérer du miel issu de différents pollens de fleurs locales, serait bénéfique pour lutter contre les allergies aux pollens qui attaquent nos nez endoloris à chaque printemps ! A confirmer !!

 

Le miel toutes fleurs Urbee

 

DU MIEL, DES ABEILLES ET DES HOMMES

Mais c’est quoi le miel au fait ? Et bien il s’agit d’un produit animal issu de la « digestion » du nectar des fleurs par les abeilles. Elles cassent les sucres, enlèvent de l’eau, rajoutent quelques enzymes au passage et fabriquent le miel et d’autres produits de la ruche tels que la cire, le pollen, la propolis ou encore la gelée royale.

Les hommes connaissent et utilisent le miel depuis la nuit des temps. A la préhistoire on allait déjà le chercher dans les nids d’abeilles sauvages, et dans l’Egypte ancienne les produits de la ruche avaient une place de choix dans la pharmacopée, notamment la propolis aux vertues antifongique et antibactérienne que l’on utilisait pour embaumer les momies. Aujourd’hui l’Apithérapie est toujours aussi vivante, et certains vont jusqu’à se faire volontairement piquer par des abeilles, car leur venin soulagerait l’arthrose !

 

Urbee la mielleire urbaine, producteur et vendeur de miel et produits de la ruche prés de Montpellier

 

Mais pour Sébastien, les abeilles apportent bien plus à l’Homme et à la Nature que ces supers produits !

Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre.

Cette célèbre phrase qu’aurait prononcé Einstein peut paraître étrange, et pourtant elle exprime bien le rôle que jouent les abeilles dans la pollinisation des fleurs et donc dans la qualité des cultures notamment des fruits que nous consommons. Elle rappelle surtout que dans la Nature tout est lié. Si les pollinisateurs disparaissent, beaucoup moins de beaux fruits et légumes et de diversité à consommer ! Si l’agriculteur traite ses champs, ou que l’apiculteur désherbe au roundup au pied de sa ruche, nous retrouverons tous leurs pesticides sur notre tartine de miel !

 

Bref, aujourd’hui j’ai fait une chouette rencontre, je n’achèterai plus mon miel de la même façon maintenant, et j’espère que l’on entendra longtemps parler de Urbee, l’apiculteur qui nous veut du bien !! Affaire à suivre avec Cityzen Market 😉 !

 

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *