L’INNOVATION JUGAAD : FAIRE MIEUX AVEC MOINS

L’INNOVATION JUGAAD : FAIRE MIEUX AVEC MOINS

Le Jugaad vous en avez déjà entendu parler ? C’est l’art d’improviser des solutions ingénieuses … oui vous avez compris, c’est la débrouille, le système D, l’innovation frugale élévés au rang d’art !! Mais c’est aussi un certain état d’esprit propre aux BRIC, ces pays émergents qui explosent en ce moment, et notamment l’Inde et le Brésil, mais aussi le continent africain. Jugaad the Power !!

 

LE JUGAAD : ESSAI DE DEFINITION

 

Le Jugaad est un mot hindi que l’on peut traduire par l’idée de débrouillardise dans tous les domaines du quotidien.

Il s’agit d’une forme d’innovation démocratique, c’est à dire qui vient du peuple, pour le peuple, qui propose des solutions innovantes, improvisées nées de l’ingéniosité face à un défi ou une contrainte.

Ce n’est donc pas une méthode que l’on pourrait expliquer et appliquer ! Non c’est un état d’esprit, une façon de penser et d’agir qui permet de repérer des opportunités dans les circonstances qui semblent les plus défavorables, et de trouver des solutions ingénieuses aux problèmes en utilisant les moyens les plus simples. L’idée est donc de faire mieux avec moins.

On est donc plus dans l’état d’esprit du bricoLe miticool, frigo Jugaad qui fonctionne sans électicitéleur que de l’ingénieur. On repère un problème à résoudre, on voit les ressources à disposition autour de soi, les contraintes éventuelles, et on compose avec ce qu’on a pour répondre au mieux au besoin. Il faut souvent avoir un esprit ouvert et divergent, capable de synthétiser des concepts apparemment sans rapport entre eux pour trouver des solutions vraiment originales. Les enfants sont trés doués dans le domaine, mais nous avons malheureusement tendance à perdre cette intelligence pratique au fil du temps !

Pour en savoir plus, vous pouvez lire une interview de Navi radjou, l’auteur du livre L’innovation Jugaad : redevenons ingénieux.

 

JUGAAD : UN FRIGO QUI FONCTIONNE SANS ELECTIRICITE OU UN VELO QUI UTILISE LES NIDS DE POULE POUR PRODUIRE DE L’ENERGIE !

 

Le jugaad fait feu de tout bois !  Il peut s’agir d’utiliser des objets de la vie quotidienne d’une façon nouvelle. Récup’ ou détournement d’objets, qui peut aller du plus pratique au plus farfelu !

Ou encore l’usage détourné d’un moyen ingénieux pour déjouer le système. Comme par exemple le fait d’utiliser les appels manqués, non facturés par les opérateurs de téléphonie mobile pour s’envoyer des messages codés, comme une sorte de sms gratuit. On a tous fait sonné le téléphone d’un ami pour le prévenir de si ou çà … et bien çà, c’est du Jugaad !!

les invntions frugales Jugaad

Mais parfois les inventions peuvent être beaucoup plus ingénieuses et répondre à un véritable besoin ou manque dans la communauté ou la société détecté par l’inventeur.

Ainsi, Mansukh Prajapati a inventé le Mitticool, un frigo en terre, qui fonctionne sans électricité et qui a révolutionné la vie de millions de foyers ruraux en Inde. Pour le magazine Forbes, il est l’un des entrepreneurs ruraux indiens les plus influents, grâce à son impact sur la vie de sa communauté.

Kanak Das vit quant à lui dans un village reculé du nord de l’Inde. Il se déplace beaucoup en bicyclette, mais l’état des routes indiennes est plus que déplorable. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de retourner ce problème à son avantage en inventant un système qui utilise les chocs générés par les nids de poule pour produire de l’énergie !

Découvrez pleins d’autres jeunes inventeurs Jugaad que vous devez connaître !

 

JUGAAD : VERS UN AUTRE MONDE POSSIBLE ?

 

Notre société en crise est de plus en plus confrontée à la rareté (des ressources, de l’argent, …), la diversité (ethnique, générationnelle), l’interconnexion (Internet, technologies open-source, travail free-lance, …), la vitesse et la mondialisation ! Et elle n’est pas du tout adaptée pour répondre de façon flexible à toutes ces problèmatiques, si bien qu’une crise financière en entraîne une autre écologique, identitaire, et ainsi de suite !!

Le Jugaad représente un autre mode de penser l’innovation et le développement, plus rapide, flexible et résilient que le modèle occidental.

Là où notre sytème est hyper normé et structuré, le Jugaad est flexible. Pour reprendre une grande théorie du management d’entrerpise, les inventeurs indiens ne font pas que « penser en dehors de la boîte », ils inventent de nouvelles boîtes !

Là où nous avons une approche trés structurée de l’innovation (gros budgets R&D, processus opérationnels normalisés, gaspillage de ressources, accés à la connaissance contrôlé, ..), le Jugaad joue encore une fois la flexibilité et la frugalité : on fait avec ce qu’on a, on part du principe que chacun peut proposer une idée innovante, ce n’est pas réservé à une élite plus intelligente que le reste de la population et surtout on part des vrais besoins des clients potentiels !

A quoi çà sert de créer des voitures de plus en plus bourrées d’électronique, avec des fonctionnalités de plus en plus superflues, mais que l’on paye de plus en plus chères, alors que la plupart d’entre nous recherchons juste une voiture fiable, et facile à dépanner en cas de problème ! Comme dans le cas de l’Iphone l’offre est de plus en plus éloignée des vraies demandes et besoins des consommateurs.

Iphone : prend-t-on on compte les vraies besoins des clients ?

Comme je le répète souvent dans ce blog, je suis persuadée qu’un autre monde est possible, et en fait, je me demande s’il n’existe pas déjà dans cette façon de penser et d’agir qu’est le Jugaad !

Dans son ouvrage L’innovation Jugaad, redevenons ingénieux, Navi Radjou nous présente les six principes du Jugaad :

 

Rechercher des opportunités dans l’adversité : considérer la crise comme une chance !

Faire plus avec moins : c’est la définition même de l’économie frugale ou décroissance.

Penser et agir de manière flexible : remettre constamment en question le système existant , s’adapter en permanence, ne se fermer aucune porte !

Viser la simplicité : la simplicité créative est un des principes fondamentaux du jugaad. Rechercher une solution acceptable qui atteigne son objectif, au lieu de se lancer dans une course aux technologies et aux fonctionnalités.

Intégrer les marges et les exclus : développer des modèles d’entreprises qui intégrent les employés, les clients et les différentes parties prenantes pour les rendre co-créateurs.

Suivre son coeur : la motivation des entrepreneurs jugaad n’est pas de s’introduire en bourse ou de devenir millionnaire. Ils agissent avec passion, pour créer du sens et de la valeur ajoutée.

 

Face aux différentes crises que connaissent nos sociétés occidentales actuellement, l’état d’esprit Jugaad développé en Inde, au Brésil ou encore sur le continent africain peut constituer un trés bon modèle à suivre !

Mais sommes-nous prêts à descendre de notre piédestal de « grande puissance » pour prendre une leçon de vie de la part d’anciens pays du « Tiers-Monde » ?

Découvrez comment le Jugaad pourrait bien changer le monde !!

 

 

Rétroliens/Pings

  1. L’OPTIMISATION JUGAAD | CITYZEN PROJECT - […] Jugaad c’est l’art de faire mieux avec moins et d’optimiser au quotidien au service de […]
  2. MA PREMIERE GRATIFERIA | CITYZEN PROJECT - […] permettent de vivre mieux avec moins en changeant nottre rapport à la consommation … Totally Jugaad […]
  3. LES 10 IDEES JUGAAD QUI POURRAIENT BIEN CHANGER LE MONDE ! - CITYZEN PROJECT - […] la semaine dernière, le Jugaad n’a plus de secret pour vous ! Le Système D, la débrouille propres aux …
  4. DIY : MON TAWASHI LAVE MA VAISSELLE - CITYZEN PROJECT - […] çà c’est pas du Jugaad […]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *