CHANGEMENT : PAR OU JE COMMENCE ??

CHANGEMENT : PAR OU JE COMMENCE ??

Janvier touche à sa fin, et c’est le moment de voir les bonnes résolutions qui ont vraiment tenues et celles qui sont déjà passées à la trappe ! Pour celles et ceux qui ont décidé de changer durablement, pour un mode de vie plus sain, plus libre et plus fun, je vous propose quelques étapes pour répondre à votre grande question : Par où commencer ?

 

ETAPE 1 : FAIRE DU TRI

changement : commencer par faire du triFaire un bon tri dans ses possessions, voilà de quoi repartir sur de vraies bonnes bases ! Se séparer de ce dont on ne se sert pas vraiment va faire de la place mais va aussi nous libérez l’esprit. Vous allez avoir l’impression de vous séparer d’un gros boulet, c’est vraiment agréable !!

On fait du tri, dans l’armoire, dans la salle de bains, dans toute la maison, et même dans sa vie !!

Pour la méthode, rien de plus simple, un récupère un gros carton et on y dépose tout ce dont on ne s’est pas servi ces .. allez, 6 derniers mois ? Vous verrez que vous pouvez trés bien vivre sans ce jean imitation dalmatien que vous avez acheté il y a des années quand vous aviez quelques kilos de moins … !

 

ETAPE 2 : FAIRE DE LA PLACE

 

Une fois le tri effectué, il faut passer à l’étape suivante, se désencombrer !

On connait tous Le Bon Coin, ce site merveilleux où tout se vend, prés de chez soi ou plus loin, entre particuliers et aussi facilement que je vous écrit ces quelques lignes ! Si vous avez dans vos objets encombrants, des trouvailles de valeur, il est normal de vouloir en retirez de l’argent.

Personnellement, mon objet le plus onéreux était une machine à pain quasi-neuve, et je n’avais vraiment pas envie de m’embêter à gérer une annonce … j’ai donc choisi le don, et encore une fois c’est vraiment super agréable, de se décharger sans rien attendre en retour !!

changement : faire de la place en donnantPour donner dans les meilleures conditions possibles, allez regarder du côté des groupes Facebook. Il y a surement un groupe de don prés de chez vous !

Ensuite, cherchez les Gratiferia, ou marché gratuit. Il s’en organise régulièrement dans ma ville, et je suis sure qu’il en existe aussi dans la vôtre. Le principe est celui d’une brocante ou d’un vide-grenier mais où tout serait gratuit.

Enfin, une dernière solution s’offre à vous : les magasins pour rien ! Vous venez avec des biens et vous repartez avec d’autres, sans rien débourser !

 

ETAPE 3 : DEVENIR UN CONSOM’ACTEUR

 

Et maintenant que nous avons fait de la place, essayons de ne pas nous réencombrer à nouveau !

Notre nouvelle devise shopping à accrocher sur notre carte bleue sera « est-ce que j’ai vraiment besoin de ce truc ?!! ». Et vous verrez que vous allez faire de belles économies !!

Et si malgré tout il se trouve que vous avez bien besoin de ce truc, alors on passe  au plan B : Acheter responsable !

Nos choix de consommation sont importants : ils sont politiques, ils sont le reflet de la société dans laquelle nous avons envie de vivre.

changement : devenir consom'acteur

Etre consom’acteur, c’est ne pas consommer passivement ou bêtement. Nous sommes un acteur de l’économie, en fait c’est même nous qui la faisons tourner puisque c’est nous qui achetons … ou pas ! Quand nous achetons un produit, nous devenons responsablesde la manière dont il a été conçu, dans quels matériaux, par qui, du trajet qu’il a parcouru jusqu’à nous, de son impact sur notre santé, sur l’environnement et des déchets qu’il générera une fois qu’il ne servira plus … Cela s’appelle le cycle de vie du produit, depuis sa fabrication à son élimination.

 

ETAPE 4 : METTRE SES IDEES EN PRATIQUE

 

Personnellement, j’ai choisi de consommer au maximum des aliments ou d’acheter des objets locaux, et/ou fabriqués par des petites boites, je ne veux plus financer les grandes multinationales telles que Nestlé ou Coca-Cola.  Pas toujours évident, mais c’est une conviction que j’ai profondément en moi. Donc encore une fois, je me fais du bien parce que je mets mes idées en pratique et que je consomme plus sainement … double effet Kiss Cool !

L’idée est aussi d’avoir une meilleure visibilité sur les produits que je consomme, je sais d’où çà vient, je sais ce qu’il y a dedans, je ne passe pas par pleins d’intermédiaires et de réseaux opaques qui nous font prendre des poneys pour des lanternes … euh du boeuf, pardon !

Et c’est d’autant plus vrai que les accords transatlantiques TAFTA sont en train de faire arriver sur le marché européen les produits de nos cousins américains, qui ne sont pas du tout soumis aux mêmes règles sanitaires que chez nous. Ce nivellement par le bas va apporter dans nos assiettes de la viande super-hormonée et des fruits et légumes méga-transgéniques sans que nous le sachions vraiment … consommer local est donc plus que jamais un acte politique et de santé publique !!

ETAPE 5 : Y ALLER PAS A PAS ET SANS CONTRAINTE

 

Et oui, je dirais que le plus important est de ne surtout pas se mettre de pression et de faire les choses à notre rythme. Si on veut que notre changement de mode de vie soit vraiment durable, nous devons y aller étape par étape, en se fixant des petits objectifs sympas et en évitant au maximum les contraintes.

C’est ce qui fait la différence entre une bonne résolution et un réel objectif de vie … durable !!

A nous de jouer maintenant  !!

2 Commentaires

  1. Super initiative et super projet, bravo ! :)

    • Merci :) !!

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *